fbpx

Bac 2022 : Comment bien choisir ses spécialités pour intégrer le Bachelor de ses rêves à l’étranger?

Expat Student vous aide à comprendre les enjeux du choix des spécialités pour vos projets d’études supérieures à l’étranger

 

Depuis la réforme du baccalauréat, c’est dès la classe de Seconde que votre enfant doit réfléchir à son orientation.

En effet il doit cette année-là, déjà déterminer ses spécialités pour son année de Première avant d’affiner ses choix en fin de Première pour l’année de Terminale. 

Ces choix vont être motivés par les intérêts et facilités de l’élève pour les matières mais aussi par son projet d’études supérieures à l’étranger post-bac. 

Bien qu’il soit souvent difficile, aussi jeune, de se projeter sur son orientation, il est essentiel d’en connaître les grandes lignes dès à présent pour ne pas se fermer des possibilités et pour optimiser ses chances d’intégrer la formation de son choix.

L’enjeu du choix des spécialités concerne tous les lycéens que leur projet de poursuite d’études supérieures à l’étranger ou en France.  En effet les universités à l’étranger peuvent exiger des requis académiques dans leurs conditions d’admissions avec des matières qui doivent avoir été suivies au lycée et parfois avec des conditions de notes.  Ces universités ont pour la plupart, depuis la réforme du Bac en France, mis à jour leurs conditions d’admission qui s’appliqueront dès la prochaine rentrée.

Nous vous recommandons donc vivement de vérifier dès la fin de la Seconde que les choix de spécialités sur lesquels s’oriente votre enfant sont compatibles avec les requis communiqués par chacune des formations qu’il vise à l’étranger. Ceux-ci peuvent en effet varier d’un pays à l’autre, d’une université à l’autre et peuvent aussi différer de ceux demandés en France pour des filières comparables.

Nous vous donnons quelques pistes de réflexion 

avec des exemples concrets pour des études supérieures à l’étranger :

Quelle est l’importance des maths pour les études de commerce ?

Une des questions récurrentes posées par nos élèves et leurs parents porte sur la nécessité ou non de continuer les mathématiques jusqu’en Terminale pour poursuivre ses études dans une Business School.

  • Il n’y a pas de réponse type à cette question car chaque université a ses propres requis.
  • Il faut toutefois savoir que, le plus souvent, il faudra au minimum avoir suivi des maths en Première. C’est ce qui est exigé par exemple pour postuler en  Angleterre au Bachelor en International Management de Warwick. Bien évidemment, même si ce n’est pas obligatoire, le fait de poursuivre des Maths en Terminale, en prenant par exemple l’option des Maths Complémentaires, pourrait renforcer la candidature.
  • D’autres universités demandent d’avoir suivi jusqu’en fin de Terminale la spécialité Maths ou d’avoir pris l’option Maths Complémentaires en Terminale.  Ce sera le cas si votre enfant veut étudier International Business à Rotterdam Erasmus aux Pays-Bas ou suivre une formation de Management à McGill au Canada.

Le choix de suivre la spécialité de Maths ou l’option Maths Complémentaires en Terminale devra donc être fait en appréciant l’ensemble des formations auxquelles votre enfant envisage de postuler et en prenant toutefois bien évidemment aussi en compte son niveau en Maths et ses capacités à réussir en Spé Maths versus Maths Complémentaires.

Quelles matières scientifiques pour des études de vétérinaire ?

Les exigences peuvent varier là encore. Ainsi si vous souhaitez postuler au Royaume-Uni il est fortement recommandé de prendre les spécialités Physique/Chimie et SVT jusqu’en Terminale, et la spécialité Maths en Première et idéalement de poursuivre en Terminale avec l’option des Maths Complémentaire.

Des spécificités selon les pays pour étudier les relations internationales ?

Si votre enfant envisage de faires des études en relations internationales et politique sachez que là aussi des universités peuvent demander des Maths. Ainsi pour postuler en International Relations and Organisations à Leiden aux Pays-Bas, il est recommandé d’avoir pris jusqu’en Terminale les Maths, soit avec la spécialité soit avec l’option Maths complémentaires.

En ce qui concerne les filières pour lesquelles il n’y a pas d’exigence ou de recommandation de suivre une spécialité, votre enfant peut privilégier les matières les plus en lien avec son choix d’études et dans lesquelles il se sent le plus à l’aise et pourra exceller.

Nous tenons à souligner qu’il n’y a évidemment pas de parcours type et lorsque nous conseillons les familles nous prenons en compte tous ces critères en privilégiant toujours le bien-être de l’élève et ses aspirations.

Vous hésitez encore ? Vous avez besoin de conseils adaptés ?

Des questions sur des formations et études supérieures à l’étranger ? 

Nous vous proposons un entretien individuel gratuit d’une durée moyenne de 30 minutes pour analyser avec vous le projet d’études de votre enfant et vous aider dans son choix des spécialités. 

 ****************

Expat Student vous soutient dans tous vos projets d’études supérieures à l’étranger en vous proposant un accompagnement individuel et sur mesure. 

Nous vous aidons à postuler stress-free dans des universités prestigieuses au Royaume-Uni, en Europe et au Canada dans des formations aussi diverses que International Business, Management, Engineering,  English Literature, History, International Relations and Politics, International Law, Medicine, Veterinary Studies. 

Bénéficiez d’un entretien gratuit à distance en nous contactant par mail contact@expatstudent.fr  ou par téléphone + 33 (1) 34 84 70 94

Suivez-nous sur facebook 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer cet article

Newsletter

inscrivez-vous pour connaître les dernières actus sur les études à l’étranger